Nouvelles monnaies, nouveau style de vie !

Qu’est-ce qu’une Crypto Monnaie ?

Une cryptomonnaie, dite aussi cryptodevise ou monnaie cryptographique, est une monnaie virtuelle utilisable sur un réseau informatique décentralisé, de pair à pair. Elle est fondée sur les principes de la cryptographie et intègre l'utilisateur dans les processus d'émission et de règlement des transactions.


Aujourd'hui, toutes les cryptomonnaies sont des monnaies alternatives, car elles n'ont de cours légal dans aucun pays. Les cryptomonnaies utilisent un système de validation par preuve de travail pour les protéger des contrefaçons électroniques. De nombreuses cryptomonnaies ont été développées mais la plupart sont similaires et dérivent de la première implémentation complète : le Bitcoin.

Sauf exceptions, la majorité des cryptomonnaies est conçue pour que la création de nouvelles unités de monnaie soit graduelle, tout en plaçant, pour la plupart d'entre elles, un plafond à la masse monétaire qui sera à terme en circulation. Ceci est fait dans le but d'imiter la rareté (et la valeur) des métaux précieux et d'éviter l'hyperinflation. Comparées aux monnaies ordinaires maintenues par des institutions financières ou gardées en espèce les cryptomonnaies sont gérées par un grand livre de comptes ouvert et consultable de tous (la blockchain) qui répertorie l'ensemble des transactions depuis l'origine. Une cryptomonnaie n'est donc pas occulte dans la mesure où n'importe quelle transaction est consultable sur internet avec mention de l'adresse électronique des comptes émetteur et receveur ainsi que du montant de la transaction. Pour autant, ces transactions sont infalsifiables et inviolables grâce au recours intensif à la cryptographie.

Comment peut-on miner une monnaie virtuelle ?

La Creation Monetaire

Les blocs de transactions contiennent une liste de transactions mises bout à bout. Le premier ordinateur qui crée ce bloc reçoit une récompense en bitcoin pour sa participation au bon fonctionnement du système. La longueur des blocs grandit de plus en plus, il y a donc de moins en moins de bitcoins créés. Cela va jusqu’à 21 millions comme nous l’avons spécifié plus haut. La génération de bitcoins suit un algorithme définit par avance : ainsi les quatre premières années, 50 bitcoins sont générés toutes les 10 minutes, ensuite la valeur est divisée par deux pour encore quatre ans, depuis novembre 2013, 25 bitcoins sont créés toutes les 10 minutes, et cette division a lieu tous les 210.000 blocs, ce qui correspond à peu près à quatre ans. Le chiffre de 21 millions de bitcoin devrait donc être atteint en 2040.

Le Minage

Ceux qui obtiennent les bitcoins sont les mineurs. Ils confirment les transactions et génèrent les nouveaux blocs. Ce sont donc grâce à ces ordinateurs qui génèrent de la puissance de calcul que le système est sécurisé. Au départ, un ordinateur normal suffisait pour miner des bitcoins, mais depuis que son prix s’est envolé des ingénieurs ont développé des machines spécialisées dans le minage de bitcoins. Elles coûtent très chères, ce qui fait que le minage de bitcoin est réservé désormais à des gens qui veulent investir dans sa valeur. La puissance de calcul résout un problème cryptographique appelé SHA-256, qui est extrêmement dur à trouver mais extrêmement simple à vérifier.

Transaction

La sécurité du Bitcoin réside dans ce principe. La chaine de bloc est prise de manière chronologique ce qui empêche de dépenser plusieurs fois la même somme. Les transactions pour être confirmées doivent être incluses dans un bloc, une seule confirmation suffit pour considérer la sureté d’une transaction, mais pour celles au-dessus de 1000$ il faut plus de six confirmations. Avec cette organisation il est impossible de modifier un bloc antérieur et personne ne peut donc contrôler ou falsifier le réseau. Pour valider une transaction il faut qu’elle soit publique, partagée avec le réseau. Vous ne pouvez pas faire de transactions d’ordinateur à ordinateur sans passé par internet et le réseau Bitcoin.

Cryptographie

Pour faire ces transactions, Bitcoin utilise la cryptographie par pairage de clés ou cryptographie asymétrique. Ainsi tout les bitcoins contiennent la clé publique de son propriétaire. Pour qu’un bitcoin soit transmis d’un utilisateur à un autre il faut que le premier mettent l’adresse public du destinataire et qu’il signe avec sa propre clé privée correspondante. Cette clé qui est dure à trouver et facile à prouver. Pour qu’il ne puissent y avoir de falsification toutes ces opérations sont publiques, sauf bien évidemment, les clés privées.
Partner Capital © 2015 - 2018
Terms & Conditions